Validation de la version française du MacArthur Admission Experience Survey

Pour accéder à l’article entier, en version anglaise.

Extrait de l’article Evaluation de la contrainte perçue lors de l’admission à l’hôpital: validation préliminaire de la version française du MacArthur Admission Experience Survey, juin 2017; 20ème journée recherche des départements de psychiatrie de Lausanne et de Genève.

La contrainte perçue est définie comme le sentiment d’être contraint par les traitements psychiatriques. Elle n’est pas exclusivement liée à des mesures coercitives formelles, mais peut dépendre également de facteurs tels que le niveau d’information, la qualité de la relation thérapeutique ou encore la participation aux décisions médicales. Par conséquent, même les utilisateurs volontaires peuvent signaler un niveau élevé de contrainte perçue. Un préalable indispensable au développement d’interventions destinées à réduire la contrainte perçue est le développement d’instruments de mesure validés. L’objectif de cette étude est d’évaluer les qualités psychométriques de la version française du MacArthur Admission Experience Survey (AES).

La version française de l’AES a été établie à travers une procédure de traduction-/retro-traduction avalisée par les auteurs de la version originale. Elle est constituée de 16 items permettant de calculer 3 scores spécifiques : le niveau de contrainte perçue, le niveau de pression négative ressentie ainsi que la possibilité d’avoir « voix au chapitre ». Voir.

Il est relevé comme prévu des scores de contrainte perçue bien plus importants chez les patients soumis à une hospitalisation d’office par rapports aux personnes admises en régime volontaire. En conclusion, cette étude préliminaire suggère que la version française de l’AES présente de très bonnes qualités psychométriques. L’étude se poursuit actuellement de manière à inclure davantage de participants.