Directives anticipées en cas de troubles psychiques

Les directives anticipées, formulées par le patient( écrites, datées et signées) à un moment où il est considéré comme capable de discernement lui permettent d’exprimer sa volonté quant au traitement médical auquel il consent ou non lorsqu’il ne sera plus en mesure d’exprimer cette volonté faute de discernement (crise). L’association Pro Mente Sana a publié une petite brochure qui peut être commandée ou téléchargée (également téléchargeable ici).

Un autre outil lui permet de donner son avis quant à un futur traitement médical et/thérapeutique. Il s’agit du plan de crise conjoint ou PCC , élaboré en collaboration avec réseau, notamment médical (à ce sujet).